La facture électronique ne cesse de se développer pour les échanges commerciaux un peu partout dans le monde et notamment en Europe. C’est un outil de simplification des rapports entre clients et fournisseurs.

Côté réglementations, de nombreux pays ont mis ou mettent petit à petit en place des mesures pour favoriser ce développement, notamment à destination des clients publics.

C’est le cas notamment en France avec l’ordonnance 2014-697 du 26 juin 2014 qui rend la facture électronique progressivement obligatoire d’ici 2020 pour toutes les entreprises qui facturent l’Administration Publique. (Chorus Pro). Cette obligation entre en vigueur en fonction de la taille des entreprises.

Côté format de factures électroniques, vous entendez sans doute parler de EDI, XML, Factur-X, SdI, PDF interopérable… et de PEPPOL.

Mais PEPPOL, c’est quoi exactement ?


Définition

PEPPOL est un acronyme pour Pan-European Public Procurement On-Line.

Il s’agit d’un réseau d’échange de données implanté dans plusieurs pays européens créé et développé pour faciliter les échanges entre les entreprises et les administrations publiques.

L’objectif initial ? Simplifier et développer les échanges électroniques de documents pour les pays membres de l’UE en se basant sur des standards technologiques et normes communes partagés par différents gouvernements.

C’est un programme lancé en 2008 et qui est développé depuis 2012 par l’association OpenPEPPOL (association internationale à but non lucratif).

Aujourd’hui, PEPPOL ne se limite plus seulement à l’Europe. L’Australie, la Nouvelle-Zélande ou bien encore Singapour ont également rejoint le réseau PEPPOL.

Voir le site PEPPOL


Pour qui ? Comment ?

Grâce au réseau PEPPOL, toutes les entreprises des différents pays européens peuvent échanger des documents électroniques, et notamment des factures, avec les organismes membres de l’association OpenPEPPOL.

PEPPOL est particulièrement préconisé pour la transmission de factures électroniques aux établissements publics en Europe afin de s’assurer de la conformité des documents aux différentes législations européennes en vigueur.

Toutefois, pour pouvoir utiliser PEPPOL comme mode de transmission de facture électronique, il faut passer par un point d’accès certifié PEPPOL (Access Point) qui se chargera de transformer les documents en messages au standard PEPPOL et de les transférer à un autre point d’accès destinataire avant remise au destinataire final.

L’organisme récepteur de la facture doit être enregistré dans l’annuaire des participants. L’émetteur, lui, n’a pas besoin de l’être, puisqu’il a recourt à un prestataire certifié PEPPOL Access Point pour transmettre ses documents.

Bon à savoir : il existe aujourd’hui plus de 230 points d’accès certifiés dans 28 pays en Europe, Amérique du Nord et Asie, permettant l’envoi de factures électroniques au standard PEPPOL.


Qweeby, certifiée point d’accès PEPPOL

Depuis juin 2019, Qweeby fait désormais partie des points d’accès certifiés PEPPOL, un atout supplémentaire qui vient enrichir la solution Qweeby dédiée à la dématérialisation des factures.

Avec Qweeby, vous pouvez envoyer des factures quel que soit le format attendu par vos clients, y compris vers d’autres membres du réseau PEPPOL.

Les bénéfices de la facture électronique avec Qweeby

Avec Qweeby, vous répondez à toutes les demandes de dématérialisation de vos clients actuels et futurs sans toucher à vos outils : une solution universelle, facile à mettre en œuvre, dotée de fonctionnalités d’intégration sans impact sur votre organisation.

Elle met en communication croisée vos systèmes d’informations, ceux de vos clients et de tous utilisateurs, en toute sécurité. La traçabilité des échanges et l’archivage sont garantis conformément au cadre légal et fiscal.