jeudi, juillet 11, 2019

Dans le cadre de son activité de vente indirecte, Neopost France, expert des solutions de traitement et dématérialisation du document, et EBP, éditeur français sur le marché des logiciels de gestion et services Cloud pour les TPE et PME, ont signé un partenariat de distribution le 27 juin dernier lors des Rendez-vous d’Affaires EBP à Cannes.

Leur ambition est d’intégrer la plateforme de dématérialisation des factures client Neotouch Facture, aux solutions EBP Gestion Commerciale.

D’ici 2020, la totalité des entreprises, quelle que soit leur taille, seront concernées par la facturation électronique pour leurs clients du secteur public. Au-delà d’une obligation, la facture électronique devient de plus en plus attractive pour les entreprises qui lui reconnaissent plus de sécurité dans les paiements, et une meilleure gestion de trésorerie.

Un partenariat win/win

EBP accompagne depuis 35 ans les TPE et les PME en développant des logiciels de gestion répondant à des besoins de plus en plus avancés. Aujourd’hui, les entreprises recherchent davantage de simplification dans leur processus de gestion de facturation par la voie de la dématérialisation. EBP souhaite leur proposer une solution complète de facturation et de dématérialisation des flux de factures. Pour y parvenir, EBP a choisi de faire confiance à Neopost France et d’adopter la solution Neotouch Facture.

Cette plateforme simplifie et automatise l’envoi des factures électroniques ou papier, et optimise ainsi les relations d’une organisation avec ses clients. Concrètement, cet outil participe à la transformation digitale de la communication externe des TPE/PME. Solution intuitive et simple d’utilisation, Neotouch s’imbrique parfaitement aux solutions EBP « on premise » et hébergées (SaaS) de gestion commerciale.

Cet accord est également l’opportunité pour Neopost France d’élargir son réseau de partenaires existants, EBP s’appuyant lui-même sur un réseau de plus de 450 distributeurs.

« Notre souhait est d’associer les offres complémentaires de nos deux entreprises au bénéfice des sociétés soucieuses d’adresser leurs factures par le canal le plus efficace, dans l’optique d’en assurer un recouvrement rapide », précise Benoit BERSON, Président-Directeur Général de Neopost France.

Une solution qui offre de nombreux avantages

Dans le cadre de ce partenariat, l’offre Neotouch Facture a été choisie car elle est la seule du marché en capacité à traiter tous les modes d’envoi sur une seule et même plateforme.

Les entreprises équipées d’une solution EBP vont ainsi bénéficier d’avantages grâce à l’intégration de Neotouch Facture :

- Simplification et optimisation de la gestion administrative des factures, en homogénéisant les processus et en automatisant les tâches répétitives,
- Gain de productivité : grâce à l’automatisation, l’entreprise peut davantage travailler sur son cœur de métier et s’occuper de tâches à forte valeur ajoutée, ce qui augmentera la productivité,
- Souplesse et interopérabilité de l’interface : disponible 24/24h, aucune contrainte d’installation via le Web services, suivi et traçabilité des flux de factures.

« Nous avons à cœur d’améliorer l’epérience et la satisfaction de nos clients, en proposant de nouveaux services en adéquation avec les nouveaux usages. Le déploiement des solutions SaaS et de notre écosystème de partenaires reste une priorité. S’associer à Neopost France nous permet encore une fois de nous rapprocher des préoccupations des PME », déclare Grégoire LECLERCQ, Directeur Général Adjoint d’EBP.

Ce nouvel interfaçage entre les deux solutions sera disponible à partir de Novembre 2019, sur les gammes PRO et Ligne PME, on premise et SaaS.

 

source: https://www.gpomag.fr/web/actualites-des-entreprises/dematerialisation-des-factures-neopost-france-et-ebp-partenaires-pour-la-distribution-de-la-solution-neotouch

mercredi, juillet 03, 2019

SYLEG propose des solutions aux entreprises dans leur gestion administrative avec des solutions et logiciels de dématérialisation des documents et des outils GED.
SYLEG propose des solutions de dématérialisation de vos factures et vous accompagne dans votre Piste d'Audit Fiable.
La piste d’audit fiable est un document qui permet de reconstituer, dans un ordre chronologique, la totalité du processus de facturation, depuis son origine jusqu’au document facture.

En termes d’objectifs, l’article 289-V du CGI dispose que  « l'authenticité de l'origine, l'intégrité du contenu et la lisibilité de la facture doivent être assurées à compter de son émission et jusqu'à la fin de sa période de conservation ».

Il s’agit donc avant tout d’une obligation de moyens.

En effet, si la réglementation définit précisément les objectifs de la « piste d’audit fiable », elle laisse aux entreprises une très grande liberté dans ses modalités de mise en œuvre.

Ainsi, la piste d’audit est réputée fiable dès lors que « l'administration peut établir le lien entre les pièces justificatives, et entre celles-ci et les opérations réalisées » (BOFIP, II-b-150).

Le Bulletin Officiel des Finances Publiques précise que les contrôles « permettent d'établir le lien entre une facture, justificatif comptable et fiscal, et la réalité de l'opération facturée » (BOFIP II-a-90). L’idée est tout simplement de se prémunir de la fraude et des « fausses factures ».
SYLEG vous guide dans une démarche sécurisée et compléte de votre Piste d'Audit Fiable.

 

source: https://www.tvlocale.fr/n31-france/tv-syleg-logiciel-de-dematerialisation-et-de-ged-entrepren.html?vod=16308

mardi, juillet 02, 2019

Ricoh a fait l’acquisition de DocuWare, éditeur de gestion électronique de documents (GED) et de contenus d’entreprise (ECM), dont la solution, disponible sur site et dans le Cloud, équipe près de 12 000 clients dans plus de 90 pays.

« Nous sommes résolus à construire une entreprise florissante qui répond aux besoins croissants des entreprises dans le monde en ce qui concerne la dématérialisation de leurs processus. Nous remarquons une forte demande de nos clients pour optimiser la valeur de leurs documents et leurs contenus afin d’accompagner leur croissance. L’accord que nous avons passé avec DocuWare, qui propose une offre de services de contenus sur le Cloud leaders sur le marché, est une étape importante afin de répondre à ce besoin. Nous sommes heureux des services supplémentaires que nous pourrons proposer à nos clients actuels et futurs», indique dans un communiqué David Mills, vice-président Senior chez Ricoh Company Ltd.

Comme Konica Minolta, Kyocera et Toshiba, Ricoh entretient de longue date un partenariat avec DocuWare, dont la solution est revendue avec les copieurs du fabricant japonais, y compris ses nouveaux multifonctions IM C. Mais à la suite de cette annonce, il est peu probable que les concurrents de Ricoh poursuivent leur collaboration avec l’éditeur allemand.

Une filiale à 100 %

DocuWare fonctionnera comme une filiale indépendante de Ricoh, assure le constructeur qui s’engage en outre à maintenir et à développer l’actuel programme de partenariat en développant son réseau de distribution et en investissant dans le développement des produits.

Soumis à l’acceptation des autorités concernées en Allemagne et en Autriche, et sujet aux conditions de clôture habituelles, le rachat de l’éditeur doit être signé durant l’été. DocuWare deviendra alors une filiale à 100 % de Ricoh et conservera ses deux présidents actuels, Dr Michael Berger et Max Ertl.

 

source: https://www.solutions-numeriques.com/decideur-entreprise/ricoh-absorbe-docuware-pour-renforcer-ses-activites-liees-a-la-dematerialisation/

samedi, juin 22, 2019

 

La « Start-up de la semaine » braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Yrcam, une plateforme de la fintech qui permet d’automatiser la digitalisation du poste clients pour les entreprises.

 

Quel est le concept initial ?

La solution logicielle Yrcash propose aux entreprises une plateforme qui rassemble trois fonctionnalités essentielles pour leur santé financière, depuis l’émission des factures, l’encaissement, au recouvrement :

  • Le pilotage de la dématérialisation des factures
  • Le règlement en ligne des factures
  • Un tableau de bord pour le suivi de la trésorerie clients

La naissance d’Yrcash est le fruit de l’alliance entre un éditeur de solutions digitales de paiement, Lyra, un spécialiste de la numérisation et la sécurisation des factures et le leader de la gestion opérationnelle du poste clients, l’Yrcam.

 

Comment ça marche ?

L’entreprise qui utilise Yrcash met à la disposition de ses clients une plateforme numérique qui lui permet de communiquer ses nouvelles factures, de consulter les anciennes (archivage à valeur probante), et de les payer en ligne. Un tableau de bord synthétise les flux financiers autour du poste clients, pointant par exemple les règlements en retard et leur impact global sur la trésorerie de l’entreprise.

 

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Pour le tourisme, comme pour tous les secteurs d’activités, une trésorerie client et un poste client maitrisé est un gage de pérennité de l’activité. Cette méthode doit en effet réduire le coût de traitement des factures.

 

Quel est le cœur de cible ?

Sont particulièrement visées les entreprises émettant un grand nombre de factures chaque mois, surtout si le montant moyen n’est pas très élevé. Exemple : les entreprises de distribution ou certaines entreprises de services.

 

Quel est votre élément différenciant ?

Outre la prise en main globale et sécurisée, Yrcash est un outil multifonctions avec une simplicité d’usage. De plus, la plateforme a été développée dans le contexte d’un groupe déjà existant (Yrcam), spécialisé dans la gestion du poste client.

 

 

 

Quel est le marché potentiel ?

Toutes les entreprises qui envisagent leur transformation digitale sont concernées par Yrcash.

 

Quel est le business model ?

L’accès à la plateforme se fait par abonnement mensuel, selon le nombre de factures traitées.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ?

Le développement et l’accompagnement d’Yrcash se sont faits dans le cadre du groupe Yrcam, fort de 25 ans d’expérience et qui propose des services de gestion et d’optimisation du poste clients.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ? (date lancement, amorçage, levée de fonds, besoins…)

Le premier client utilisateur d’Yrcash a été mis en production le 28 février 2019. Le développement du projet repose sur un auto-financement par le groupe grâce à de l’emprunt bancaire. Le point d’équilibre financier devrait être atteint à la fin de l’année 2020

 

Une actualité à annoncer ?

Chaque jour, la plateforme évolue et s’enrichit de nouvelles fonctionnalités pour mieux répondre aux besoins exprimés des utilisateurs.

 

source: http://www.quotidiendutourisme.com/i-tourisme/start-up-de-la-semaine-yrcash-optimise-la-tresorerie-des-entreprises/188019

jeudi, juin 20, 2019

Au-delà des aspects législatifs, qui pourraient inciter les entreprises à sauter le pas, la dématérialisation est aujourd’hui incontournable car elle permet en plus d’une gestion de documents plus fluide et sécurisée, des gains de temps et d’argent non-négligeables.

Si, dans le passé, des détracteurs pouvaient critiquer l’investissement et la durée d’implantation que représentaient une procédure de dématérialisation de documents au sein de l’entreprise, cette époque est révolue. En effet, il faut bien avoir en tête qu’il existe aujourd’hui des solutions adaptées au TPE/PME, dont les bénéfices directs et indirects dépassent largement les inconvénients dans un projet de dématérialisation.

Un gain de temps pour les entreprises

La dématérialisation est le meilleur moyen pour l’entreprise du XXIème siècle de s’adapter aux enjeux de son époque : plus de productivité et plus de rentabilité. Grâce à son application dans les entreprises, elle permet de réaliser un gain de temps considérable sur toutes les démarches administratives qui ont tendance à ralentir les employés.

Ainsi, la dématérialisation est synonyme de raccourcissement des temps de traitement des documents ainsi que des délais de réponse. En effet, en passant par une solution à 100% électronique, l’entreprise n’est plus dépendante des contraintes des envois papiers, et du traitement du courrier les jours ouvrés. Le temps passé en déplacement, à la rencontre de clients ou de prestataires, est également sérieusement diminué alors qu’il n’y a plus besoin de se rencontrer pour signer un document nécessitant deux signatures. La dématérialisation et donc la numérisation des documents permet également, grâce à l’archivage des documents, un gain de temps considérable pour la recherche documentaire. En effet, rechercher un document parmi des milliers de dossiers papier prend parfois tellement de temps à un employé que sa recherche revient 10 fois plus chère1 que sa seule production. Et il devient aussi désormais possible, grâce à la dématérialisation, de consulter un document n’importe où, n’importe quand, et même en-dehors de son lieu de travail, pour peu qu’on y ait une autorisation d’accès, c’est une aide précieuse pour le télétravail.

La dématérialisation est donc aussi une solution idéale pour optimiser et valoriser le travail des employés. Si moins de temps est consacré aux tâches administratives et répétitives de classement, recherche et archivage des documents, l’employé pourra davantage se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. En concentrant ses efforts sur des missions de première importance, l’entreprise en ressort alors gagnante.

Aspect non négligeable également : le temps économisé sur la sécurisation des données. Les solutions électroniques permettent de conserver l’intégrité des documents concernés par la dématérialisation. Ils ne sont plus sujets à d’éventuelles erreurs humaines ou failles de sécurité. Le temps passé à corriger ces erreurs est donc entièrement supprimé.

Des bénéfices économiques non-négligeables

La liste des économies qu’une entreprise peut réaliser en dématérialisant ses documents est longue et couvre tous les aspects d’une activité. En effet, en observant les entreprises qui ont eu recours à la dématérialisation, on remarque que celles-ci ont réalisé des économies :

Les coûts de traitement des documents ;

Les coûts d’éditique ;

Les coûts de distribution ;

Les coûts du papier ;

Les coûts d’impression ;

Les coûts de mise sous pli et d’affranchissement des envois postaux.

Ainsi, la facture électronique entrante coûte jusqu’à 10 € de moins que la même facture papier, et la facture électronique sortante coûte jusqu’à 6,50 € de moins que la même facture papier. Ainsi, le gouvernement estime – après étude- que la dématérialisation des factures représente une économie de l’ordre de 50% à 75% par rapport à un traitement papier et réduit le coût de traitement d’environ 30%.

A l’échelle européenne, les initiatives de dématérialisation sont très largement encouragées, voire plébiscitées. En effet, après des études menées sur l’ensemble des marchés publics européens, la Commission Européenne a dévoilé dans un communiqué ses directives en ce qui concernait la dématérialisation appliquée aux administrations publiques et aux marchés économiques. Ces études mettaient en exergue les économies potentielles pouvant être réalisées si l’ensemble des acteurs des marchés publics européens avait recours à la dématérialisation. Un total de 2,3 milliards € pourrait être économisé rien qu’avec la seule numérisation des factures.

Un geste pour la planète, une démarche RSE (responsabilité sociale des entreprises)  intelligente !

La dématérialisation est une solution d’avenir dans un monde toujours plus soucieux de l’empreinte carbone laissée par ses activités. En effet, de plus en plus d’entreprises réfléchissent à développer leur activité en se faisant toujours plus respectueux de l’environnement.

D’après l’entreprise de solutions globales de dématérialisation DPii, il est estimé que 75% des déchets de bureaux sont du papier. En Belgique, nos habitudes et notre culture font que nous sommes particulièrement friands de papier et de gestion matérielle des documents.

C’est donc un travail de fond qu’il faut effectuer pour changer les habitudes des employés des entreprises  afin qu’ils ne tendent plus systématiquement vers le traitement matériel des documents. La dématérialisation peut être une des solutions pour transiter vers des modèles écologiques plus viables, en remplaçant la vaste quantité de documents papier par des versions numériques, par exemple.

 

Article de Pierre Patuel  DPII Telecom

 

source: http://worldmeeting.unblog.fr/2019/06/19/revolution-numerique-dematerialiser-devient-un-imperatif/