RP marché de la démat
img_revue_de_presse_apateam_2

Dématérialisation de factures dans le secteur public : beaucoup de volontarisme

C'est un chantier gigantesque que commence à étudier l'administration française. Celui de la dématérialisation de ses actes comptables. Une première pour l'administration centrale. "L'UGAP est la seule expérimentation à grande échelle que je connaisse à ce jour dans l'administration d''Etat", explique Cyrille

Sautereau, Pdg de Deskom, société qui possède en revanche des références dans les collectivités (notamment la Mairie de Paris, où il est co-traitant avec CSC). De facto, le sujet apparaît comme une suite logique à la mise en place progressive d'applications comptables mutualisées tant pour les collectivités (Helios) que pour l'administration centrale (Chorus). Lors d'une conférence organisée fin janvier par Deskom, prestataire spécialiste de la dématérialisation de factures, Mike Buteux Van des Kamp, un Néerlandais qui a travaillé sur des sujets similaires à Bruxelles et recruté par la DGFIP à l'été 2009, évoquait les volumétries concernant cette administration, fruit de la fusion entre la direction des impôts et la direction générale de la comptabilité publique. "Pour les besoins internes et externes, cela représente 2 milliards de feuilles A4 par an, soit l'équivalent d'un jardin d'acclimatation coupé chaque mois", explique-t-il. Et un budget (papier, imprimantes, toner) de 40 millions d'euros par an.

 

source:http://www.lemagit.fr/actualites/2240200863/Dematerialisation-de-factures-dans-le-secteur-public-beaucoup-de-volontarisme