RP marché de la démat
img_revue_de_presse_apateam_2

Quand la digitalisation permet d’optimiser la gestion de la relation fournisseurs

Avec un poids moyen de 60% dans le chiffre d’affaires des entreprises*, les achats constituent un enjeu stratégique et un facteur clé dans le succès de l’entreprise (*source : McKinsey). Mais au-delà du contrôle des coûts d’approvisionnement, les entreprises doivent également maîtriser l’ensemble de la gestion de la relation fournisseurs, et celle-ci est très chronophage pour les acheteurs : recherche de fournisseurs, appel d’offres, contrats, créations de comptes ERP, passation de commandes, facturation, litiges…

Comment la digitalisation des flux d’informations peut devenir un avantage concurrentiel ?

Selon le cabinet Xerfi-Precepta, le marché français de la dématérialisation s’élèvera à 7,7 milliards € d’ici à 2020.

De nombreux grands groupes ont supprimé l’utilisation du papier dans leurs échanges avec fournisseurs et clients. Mais ce « zéro papier » via la digitalisation va au-delà d’une préoccupation écologique, elle est un moyen de diffuser des informations fiables et sécurisées en B to B et désormais aussi en B to C.

La facturation électronique : un enjeu de taille dans de nombreux secteurs d’activité

La dématérialisation touche maintenant de nombreux secteurs d’activité. Pratiquement, tous les départements des grandes sociétés sont actuellement informatisés. Ainsi, la facturation électronique tend à s’imposer progressivement. Néanmoins, la plupart des chefs d’entreprises  ne comprennent pas les avantages tirés de cette évolution.

Une baisse des délais de paiement en France ?

Causes de nombreuses défaillances au sein des entreprises, les retards de paiement se chiffrent entre 10 et 11 milliards d’euros de trésorerie perdus. La désorganisation découlant, entre autre, de la non-dématérialisation des processus de facturation semble en être la cause.

Une baisse des délais de paiement en France ?

Causes de nombreuses défaillances au sein des entreprises, les retards de paiement se chiffrent entre 10 et 11 milliards d’euros de trésorerie perdus. La désorganisation découlant, entre autre, de la non-dématérialisation des processus de facturation semble en être la cause.

Marchés publics : facturation électronique obligatoire pour les ETI

La dématérialisation est en marche ! Après les grandes entreprises, la facturation électronique est obligatoire, depuis le 1er janvier 2018, pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI) fournisseurs du secteur public.

La croissance française boostée par des fintechs ?

A l’heure d’une première forme d’embellie des indicateurs économiques, 2 études distinctes, menées en 2016 par Intrum Justitia, spécialiste du recouvrement de créances, et Euler Hermès, mettent en évidence le laxisme de la France dans le domaine des délais des paiements. Une situation en passe d’évoluer sous la pression réglementaire mais aussi avec le retour au premier plan du métier d’affactureur grâce à des innovations numériques.

Pourquoi opter pour une solution de LAD ?

La dématérialisation est un processus qui a convaincu beaucoup d’entre nous (entreprises, associations et collectivités territoriales comme particuliers d’ailleurs), de par ses considérables avantages : gain de temps précieux (par rapport à l’archivage et la recherche de documents, etc.). On peut également citer le gain d’espace physique (il n’y a plus besoin de s’encombrer avec une pile de classeurs contenant ses documents papiers), le geste écologique (utilisation moindre de papiers), etc. Pour l’optimiser, il y a ce qu’on appelle la lecture automatique de documents ou LAD. De quoi s’agit-il ? A quoi elle sert ? Pourquoi opter pour cette solution innovante ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que la LAD ?

La LAD est un logiciel qui va au-delà de la RAD (Reconnaissance Automatique de Documents). En effet, si cette dernière sert essentiellement dans l’archivage de documents (ceux-ci sont différenciés par la RAD, qui va par la suite les archiver selon l’emplacement approprié), la LAD va alimenter le Ged (gestion automatique de documents) avec des informations extraites – d’une manière à la fois rapide et automatique – de documents numérisés.

Marchés publics : la facturation par voie électronique obligatoire se développe

La facture dématérialisée ou facture électronique est un outil de simplification des rapports entre clients et fournisseurs. Dans le cadre des marchés publics, son usage est obligatoire pour les grandes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire et le sera bientôt pour les PME et les TPE.

Esker : retenu par Orientis Gourmet

Orientis Gourmet, propriétaire des marques Kusmi Tea et Løv Organic a confié à Esker la dématérialisation de ses 12.000 factures fournisseurs annuelles de frais généraux. Entièrement synchronisée avec son ERP Cegid, la solution a permis à Orientis Gourmet de moderniser sa comptabilité fournisseurs en la transformant en un processus plus sûr et plus transparent pour ses équipes et ses fournisseurs.