RP marché de la démat
img_revue_de_presse_apateam_2

ministère des Armées: la dématérialisation des procédures

Dès 2013, le ministère des Armées s’est inscrit dans une nouvelle dynamique en se fixant l’objectif de diviser par deux ses délais de paiement et de réduire ses effectifs d’un tiers.
 Ce challenge ne pouvait s’opérer qu’en s’appuyant sur la dématérialisation des procédures. Aujourd’hui plus de 60 % des factures sont transmises sous forme dématérialisée par ses fournisseurs. L’enjeu est de taille : en 2016, le ministère des Armées a traité 698 000 factures pour un montant de 18 Md€.

Le Ministère des armées a reçu le prix organisme public lors des Prix des délais de paiement 2017.

« La révolution numérique des Armées est une démarche concrète, une opportunité pour repenser nos métiers et faciliter l’accomplissement de nos missions. C’est une démarche qui touche tous les services, concerne toutes les forces, embrasse tous les enjeux. C’est une transformation globale et un changement culturel profond que nous devons opérer. » Florence Parly, ministre des Armées (message adressé aux hommes et aux femmes du ministère des Armées, le 14 septembre 2017 à Paris).

Chiffres et pratiques en matière de délais de paiement
Le ministère des Armées a hissé au rang de ses priorités la dématérialisation des factures et de l’ensemble du processus de l’exécution financière. Les premières expérimentations convainquent à la fois ses personnels et des entreprises audacieuses et induisent un engouement pour les nouveaux outils au service de la gestion financière. Cette anticipation a valu au ministère des Armées de devenir très vite l’un des premiers ministères en termes de taux de dématérialisation du processus de paiement des factures. Aujourd’hui, plus de 60 % des factures traitées par le ministère des Armées sont transmises sous forme dématérialisée par ses fournisseurs.
– Délai moyen de paiement en 2016 : 22,8 jours
– Objectif 2017 : 20 jours de délais de paiement des fournisseurs

Les mesures phares
– Création de chaînes financières spécialisées et de structures dédiées à l’exécution financière
– Dématérialisation des factures
– Plans d’actions sur la fluidification du processus de validation du service fait
– Développement des cartes d’achats
– Mise en place du contrôle de gestion permettant de piloter la performance des chaînes financières du ministère
– Pacte défense PME

Le ministère des Armées en bref
Statut : ministère
Siège : Paris 15e
Effectif : 267 000 agents
Fournisseurs : 31 000 (dont 80 % de PME et de micro-entreprises)
Budget traité : 32,1 Md€ (hors pensions) dont 18,1 Md€ de commande publique

 

source: http://delais-paiement.fr/ministere-des-armees/